Un abcès au pied

Pour faire suite à mon article sur la fourbure… qui n’était pas une fourbure (quelle honte pour moi, j’aurais mieux fait d’attendre un verdict véto avant de pondre un article !) je m’en vais vous compter « l’abcès au pied de Brenda ».
J’étais très sure de mon expérience sur la question : je reconnaissais les symptômes d’un abcès entre 1000 : le cheval pose son pied en pince, et n’ose plus poser le talon… C’est donc tout l’inverse d’une
fourbure à la base. J’avais déjà diagnostiqué des abcès sur les juments de mes copines et je n’avais donc aucune humilité sur cette question. Oui, mais, force est de constater que le cheval nous rappelle souvent
à davantage d’humilité : ça a été mon cas !
Le « problème » de Brenda est qu’elle est 4 fois moins douillette qu’un cheval lambda : avant de la voir marcher sur 3 pattes, et bien il faudra l’amputer de la 4ème jambe ! (j’en reviens également à penser
qu’en cas de fourbure, les symptômes seraient moindres et là, la véto a cédé bon gré mal gré : « mouiiii c’est possible qu’elle présente des symptômes moins perceptibles… il faut surveiller, mais assurez vous
surtout qu’elle ne soit pas obèse, ça supprimera tout les risques »… et là je me suis dit qu’elle devait se dire « je rigole bien avec ces rigolos de proprios ! »
Bref, l’abcès était perceptible lors du sondage du pied ferré. Après déferrage du pied concerné, la pince à sonder ne donnait plus aucun résultat et la boiterie n’était quasiment plus perceptible. Pour écarter tout doute nous avons fait des radios : de face et de profil. Celles ci laissent apparaitre une petite pointe d’arthrose, mais à l’âge de 19 ans il n’y a rien d’étonnant, par contre, en regard du point de sensibilité, il y a une « poche translucide » qui ressemble fort à un abcès en formation.
Malheureusement on ne peut pas faire sortir un abcès d’un coup d’aiguille : il faut le laisser murir… Ce qui signifie en général : attendre que le cheval marche sur 3 pattes pour pouvoir cibler facilement le mal et le percer puis le creuser…. Pour faire murir un abcès il y a plusieurs solutions :
– on attend (ce qui n’est pas bon pour Brenda car nous l’avions mis sous anti-inflammatoires en pensant à la fourbure ce qui retarde inévitablement le murissement de « la chose » !)
– un cataplasme de graines de lin bouillies : efficace sur l’abcès, mais je suis trop flemmarde pour ça car ça bousille les casseroles !
– un cataplasme d’Animalintex à acheter auprès du véto (mouais ça va ça coute moins cher qu’une casserole et ça fait gagner du temps !)
Dans tous les cas, il faut changer les cataplasmes toutes les 24h et faire un beau pansement à l’aide de bandes cohésives et de sparadrap…
Bref…72h plus tard, la jument n’est toujours pas « sur 3 pattes » mais l’abcès est descendu : nous voyons une grosse tache violette sur la sole… nous somme prêts du but, forcément, ça arrive vendredi soir et
il faudra attendre lundi ou mardi pour que la véto vienne creuser. A mon humble avis, l’abcès aura percé dès samedi ou dimanche, j’ose espérer qu’il percera et ne tentera pas de migrer vers le haut pour
percer en couronne !
Pour la suite ? A nous la bétadine et les bains de pieds javellisés ! Et dans une dizaine de jours, nous ne nous soucierons plus du tout de cette affaire ! C’est l’avantage des abcès : des symptômes importants et très peu de conséquences dès lors que c’est soigné correctement… si l’on néglige les bains de pieds, un abcès peut aisément évoluer en « fourmilière » et envahir la paroi. Là encore, les risques sont moindres : les soins s’en trouvent rallongés et ne laisseront pas de séquelles à partit du moment où l’infection est traitée régulièrement par des bains de pieds et un parage adéquate.

, , , , ,

19 Responses to Un abcès au pied

  1. western philo 19 octobre 2009 at 22 h 23 min #

    Parce qu’il est bien placé surement. Et prêt à sortir. Parfois, il vaut mieux leur créer une brèche vers le bas pour pas qu’ils sortent en haut. Parfois, c’est trop tard et faut laisser faire ou faire murir avec un sac de son.

  2. Mariine 18 octobre 2009 at 13 h 34 min #

    Ma jumment a un abces et le marechal a dit que il fallait attendre qu’il murrissent …

  3. western philo 11 décembre 2008 at 22 h 40 min #

    Un abcès peu murir comme ne jamais murir ou sortir. C’est très délicat cette histoire d’abcès. Il faut une certaine réponse au test à la pince par exemple pour exiger de creuser comme certains sortiront par la couronne et pas autre part.

  4. Capucine 11 décembre 2008 at 22 h 37 min #

    WP me corrigera peut être, mais si le véto est là, c’est lui qui creusera, si le maréchal est là, c’est lui qui creusera, bref, c’est une question d’opportunité. Ma véto voulait le percer elle même, mais c’était une question de gros sous : ça m’obligeait à la faire revenir ;-)
    Normalement, un véto connait tout aussi bien l’anatomie du pied qu’un maréchal digne de ce nom et est censé pouvoir creuser un abcès.
    Aglaé ton véto s’est peut être déchargé sur le maréchal car il estimait que ça devait attendre quelques jours afin que l’abcès murisse ?? Si ce n’est pas le cas et qu’il te demande d’appeler le maréchal immédiatement… ben c’est pas un bon véto ;-)

    Pour la petite histoire, j’ai été démentie par dame nature après avoir pondu mon article : Brenda n’a pas sorti d’abcès ! Lorsqu’on a enfin réussi à déferrer le pied que la véto avait laissé ferré et qui était décrété « sain » on a découvert d’énormes hématomes et même du sang séché… Il y a eu gourance… Les 2 pieds étaient mal ferrés, la véto s’est concentrée sur un seul pied et a refusé de déferrer les 2. Je ne te cache pas que depuis cet épisode on a choisi de ne pas referrer !

  5. Aglaé 11 décembre 2008 at 21 h 10 min #

    Le véto a diagnostiqué un abcès à mon loulou et nous a dit d’appeler le marechal pour qu’il le perce !D’après ce que j’ai compris de ce que dit Capucine, son véto l’a fait aussi !! Alors, c’est le boulot de qui ??? :(

  6. audrey 5 décembre 2008 at 13 h 27 min #

    pour mon doudou 3 4 jour de box +re bain de pied eau chaude +javel la barbe (pour faira murrir l’abcés ).et rappeler le mf si pas d’amelioration.il m’a dit qu’il en voyé plein en ce moment du a l’humidité des champs donc a suivre.

  7. western philo 5 décembre 2008 at 11 h 47 min #

    Les problèmes de pieds quoi, on résume.
    M’enfin l’ostéite chez un poulain c’est chaud, un naviculaire à 4 ans dans certains cas peut encore être cheval de sport. Un cheval avec les cartilages et os du pied déja erodés, c’est presque fini…

  8. Frédérique 5 décembre 2008 at 8 h 57 min #

    Mouais enfin tout ce qui est de l’ordre du naviculaire c’est pas la joie non plus quoi que cela regroupe plusieurs pathologies…. c’est quand même du lourd!

  9. kifif 5 décembre 2008 at 7 h 58 min #

    le plus grave des problèmes de pied est bel et bien l’ostéite

  10. Frédérique 5 décembre 2008 at 6 h 57 min #

    Ah la galère… les pb de pieds c’est pas rien.

  11. audrey 4 décembre 2008 at 21 h 48 min #

    moi le maréchal revient demain pour resonder le pied de mon gros car il reboite de son antérieur g.1 semaine au box avec bain de pied au de javel + de boiterie et mercredi boite pas au pas petit tour de longe et boite donc le maréchal revient dem1 pour sondé mon pauvre doudou.

  12. STYLUS 3 novembre 2008 at 13 h 50 min #

    Un abcès n’est pas forcément une infection.

    Si son origine est lié à un corps étranger comme un clou par exemple, il faut en effet le traiter rapidement et efficacement.

    Si il s’agit d’un simple abcès lié à un processus de régulation du pied, le mieux est encore d’attendre.

    Le fait de trop creuser le pied provoque des traumatisme au niveau des tissus, un risque d’infection important et des soins nécessaires parfois difficile à mettre en œuvre.

    Le mieux est de localiser l’abcès avec une pince à sonder. Si ce dernier est au niveau de la sole, le mieux est de légèrement creuser mais sans provoquer de traumatisme au pied.

    La nature fera le reste; l’abcès va percer et le cheval sera guéris du jour au lendemain sans aucune séquelle. Il faut bien sur être patient. Cela peut prendre parfois plus de 10 jours.

    Si non rien ne prouve qu’un abcès en sole peut monter en couronne et qu’il ne s’agit pas au contraire de deux sortes d’abcès différents.

  13. Capucine 26 octobre 2008 at 11 h 50 min #

    Non c’est pas une photo de ma jument, mes photos sont moches, je te les enverrais bien par e-mail pour avoir ton avis. Elle a été ferrée à froid (car elle a trop peur de la fumée)

  14. western philo 26 octobre 2008 at 10 h 42 min #

    Elle a été ferrée à chaud ou à froid avant?

  15. western philo 26 octobre 2008 at 10 h 40 min #

    La photo, c’est le pied de ta jument? Elle a pas de paroi, la vache!!! Sinon t’as pas une reinette pour gratouiller l’abcès? Si elle boîte moins c’est qu’il y a moins de pression dans le pied. Mais c’est pas meilleur. Faut percer…

  16. Capucine 26 octobre 2008 at 0 h 40 min #

    J’espère bien qu’il sortira par en dessous ce satané truc ! Il ya la trace violacée… maintenant, il faut que je chope la véto rapidement pour venir creuser le machin, je ne pense pas qu’il percera tout seul dans la sole, je ne sais pas si ces saletés sont capables de remonter vers la couronne pour trouver un point de sortie. Bizarre : la jument n’est quasiment plus boiteuse… Mayrde, je pensais la voir sur 3 pattes, à quoi il joue mon abcès ?? Je commence à hésiter à y aller à coup de cure pied (avec la corne toute molle, c’est vite fait avec elle, l’hiver dernier, on en a percé un sans le vouloir !)
    Autres bizarreries : à l’endroit des 2 pinçons, la corne est également violacée, de même vue du dessous du pied, la paroi est violacée sur toute la face externe alors que l’abcès est en interne….

  17. western philo 25 octobre 2008 at 23 h 52 min #

    Tant mieux si ça sort en dessous. J’ai eu un pur sang qui m’en a sorti 3 par pied antérieur en couronne, j’ai cru que la boite cornée allait se décoller du reste. Enfin, on l’a ferré en plaques de cuir pendant 6 mois pour refaire tout. C’est à cette époque que j’ai appris les massages à l’huile de foie de morue ou mytosil sur la couronne/bourrelet perioplipe afin de stimuler la pousse… Celui-ci n’a jamais plus été en pied nus…

  18. Frédérique 25 octobre 2008 at 16 h 43 min #

    Très impressionnnant comme tu dis.
    J’ai eu un cheval avec un abcès au niveau d’une ganache qu’il a fallu percé et dèjà c’était pas ragoutant. Je supporte très bien la vue de mon sang mais celui des autres, j’ai comme un trou noir. Enfin quand faut y aller, j’y vais, mais c’est sur. Si j’ai le choix j’opte pour l’option sans pu et sans sang ;-) Ça existe pas…. ach mince!

  19. Rien de Grave 25 octobre 2008 at 12 h 59 min #

    Et bien, comme tu l’as dit, on apprend tous les jours et on réapprend surtout.
    l’abcès, je trouve cela très impressionnant et je n’ai jamais eu à en soigner.
    Tu as enfilé ta blouse blanche pour un petit moment :-D

Laisser un commentaire