Connaissez vous bien votre cheval?

Comme ça à vu de nez, nous avons tous tendance à nous dire que oui…. de loin dans le brouillard et de dos on le reconnaitrait entre 1000, mais là n’est pas la question. Quoi que pour ma part un frison au milieu de 1000 frisons j’ai comme un doute :-)

Je parle plutôt de son rythme de vie, de ses gouts.

Par exemple s’il vit en pension: que mange-t-il? Quelle quantité? A quelle heure? Mange-t-il gloutonnement ou lentement? Cette question toute basique m’a été posée au moment de mon dernier changement d’écurie et si je savais répondre en terme de quantité et de nombre de repas, je ne savais pas à ma grande honte ce que mangeait mon cheval :-(.

A quelle flatterie est-il le plus sensible? Caresse sur l’encolure, grattouille entre les oreilles ou autres.

Fait-il la sieste? Couché ou pas?

Apprécie-t-il d’avoir des voisins de boxe? Supporte-t-il la compagnie au pré? Est-il d’un naturel dominant?

Comment se comporte-t-il au paddock? Je dirais pour ma part que le mien est sage comme une image, à deux doigt d’avoir l’air d’un grand dépressif, mais j’apprends récemment par les autres que quand j’ai le dos tourné, il en fait de belles, allant a toute allure, la queue en panache labourant la paddock en tous sens pendant de longues minutes….. Près de 1 an et j’en apprends tous les jours sur mon cheval!

Pour les entiers et même les hongres d’ailleurs, savoir s’ils ont ne serait ce qu’une fois sailli n’est pas du luxe. Je sais pour ma part que ce fut le cas du mien ce qui explique qu’à ce jour et même castré depuis plus de 6 mois, on ne puisse toujours pas le mettre au paddock avec des juments.

Autant de petites choses -autres que celles qui concernent directement le travail en  monté-  à coté des quelles on a vite fait de passer  si l’on ne prête pas attention, et qu’il faut un certain temps, voire un temps certain pour découvrir.

Bien entendu dans l’idéal bien connaitre son cheval, c’est également bien connaitre ses antécédents: d’ou il vient ce qu’il a fait, ce qui n’est pas toujors chose aisée dans la pratique à moins d’avoir eu le cheval poulain.

6 Responses to Connaissez vous bien votre cheval?

  1. Capucine 21 février 2009 at 0 h 53 min #

    Hihi, je ne peux que vous donner raison ! Cela fait 6 mois que j’ai les juments sous les fenêtres et j’avoue que je les découvre réellement jour après jour ! Je découvre aussi que c’est bien plus compliqué que je ne l’imaginais dans les pensions qu’on a traversé. Concernant les allergies respiratoires : no problem, Conny sur copeaux a même droit a une bonne brassée de paille tous les soirs (truc impensable il y a 1 an), où sont donc passées ses foutues allergies ? A priori, un box correctement entretenu était la clé du problème… on accuse la paille, puis le foin, alors qu’on paye une fortune pour faire dormir nos chevaux dans des écuries à l’atmosphère viciée… les box curés une fois par semaine sont une horreur, de même que les box paillés et balayés en présence des dadous. Par contre je me plaignais de juments trop grosses… ben finalement c’est pas facile de réguler au mieux leur alimentation : ma Brenda est obèse avec 3 kgs de foin par jour… c’est pas beaucoup !!!

    Au niveau du caractère, on apprend beaucoup également (mes dents s’en souviendront !) mais le résultat ? c’est des juments non stressées qui ont oublié leurs grincements de dents d’autrefois. Par contre, moi, j’ai stressé sévère cet hiver, cette nouvelle responsabilité était lourde à supporter, mais je crois que les 6 1ers mois sont les plus durs, on a pris un rythme de croisière et on a intégré les bons réflexes ! (faut avouer qu’on a eu un sacré hiver également… plus de 20 jours avec neige au sol, c’est pas rien !)

  2. Garance 19 février 2009 at 18 h 44 min #

    Oui c’est vrai, avoir son cheval à 20 mètre de sa porte, c’est avoir l’immense chance de pouvoir le gérer de A à Z, et donc de le connaître à fond, ce qui aide pour le reste :) Mais il faut reconnaître aussi que ça a des inconvénients, notamment un grand manque d’encadrement…

  3. Malira 19 février 2009 at 18 h 16 min #

    C’est clair que d’avoir son cheval dans son jardin (ou presque) ça doit beaucoup aidé à répondre à ces questions! Bon, moi j’ai pas de cheval donc je ne me les pose pas encore…
    Mais j’espère que le jour J, je pourrais répondre à ces questions au bout de quelques temps ;)

  4. Frédérique 19 février 2009 at 17 h 46 min #

    Oui mais pour ceux qui les gèrent complètement c’est de la triche ;-)

  5. Garance 19 février 2009 at 14 h 50 min #

    Je ne peux pas dire que je connais Lilou « par coeur », mais à l’avoir vu grandir depuis 7 ans maintenant et à l’avoir 24h/24 à la maison depuis plus d’un an, j’ai quand même la petite fierté de pouvoir répondre à toutes les questions de repas, nourriture, comportement, caractère, caresse, ou encore sieste :) Encore heureux d’ailleurs, car si en lui donnant à manger moi même tous les jours je ne savais pas dire ce que je lui donne, ce serait tout de même assez grave.

  6. Plop 19 février 2009 at 12 h 28 min #

    C’est une très bonne question ça :)

    Pour ma part, je ne peux pas dire que je « connais » Surprise, je vais apprendre à la connaître quand elle sera là.

    Mais finalement un cheval, c’est comme un mari/une femme, on en découvre un peu plus tous les jours XD

Laisser un commentaire